Le TOP 5 des trucs que personne il te le dit sur les Blu-ray 3D alors que c’est vrai

L’Étrange créature du lac noir (Jack Arnold, 1954)Ce n’est pas vraiment avec cet article que je voulais démarrer ce blog. Seulement voilà, le texte qui me l’a fait créer fait référence à ce top 5 que j’avais publié à l’origine sur Facebook. Ce fut d’ailleurs l’occasion de constater une première fois que l’outil proposé par le réseau social pour composer des articles est loin d’être convaincant. Pour cette version Director’s Cut de ce top 5 – un concept qui va faire école, c’est clair – je commencerai par répondre une bonne fois pour toutes au mini-débat qu’il avait suscité. À la question « à quoi ça sert la 3D ?« , je répondrai une nouvelle fois « À quoi sert la musique de film ? À quoi sert la couleur ? À quoi sert le format cinémascope ? À quoi sert le montage ? À quoi sert un travelling ? À quoi sert une courte focale, un téléobjectif ? À quoi sert le profondeur de champ ? Et surtout : à quoi servent les comédiens ? » Le cinéma dans son ensemble, comme toute forme d’expression, est inutile. C’est bien pour ça qu’il est indispensable. Trêve de pensée du jour (#perefouras), place au top :

  1. Bien que les Blu-ray 3D coûtent souvent 5 à 10 € de plus que les Blu-ray normaux, les boîtiers ne contiennent pas toujours deux disques (*), même quand il y a écrit « Blu-ray 3D + Blu-ray » sur la jaquette (voir l’exemple ci-dessus) ! Les versions 2D et 3D se trouvent souvent sur le même disque et on bascule de l’une à l’autre via une option, les Blu-ray 3D étant ainsi compatibles avec les lecteurs et téléviseurs classiques. Certains Blu-ray 3D, souvent de petits films d’horreur, coûtent moins chers ; ironiquement, la seule chose qu’ils ne proposent pas en général c’est le film en DVD, mais je doute que ce soit ça qui explique la différence de prix…
  2. Bien qu’Amazon liste les Blu-ray 3D sous la rubrique « Blu-ray 3D active« , ils fonctionnent aussi bien sur des téléviseurs 3D active que 3D passive. Il faut dire que la seconde technologie est à ma connaissance plus récente pour les téléviseurs (ce fut en revanche la première utilisée au cinéma, figurez-vous). D’ailleurs, aucun site de vente n’est fichu de préciser si une télé est d’un type ou de l’autre, alors que ça fait une sacrée différence pour les lunettes, vu que…
  3. …les lunettes passives données dans les cinémas (donc pas les actives qu’il faut rendre à la sortie) fonctionnent très bien sur les téléviseurs 3D passive. Cela dit, ces télés sont en général déjà fournies avec une demi-douzaine de paires vu qu’elles sont moins onéreuses. La réciproque doit être vraie mais je n’ai pas encore eu l’occasion de la vérifier. Ce serait bien car LG notamment propose des verres polarisés sans branches qui se clipsent directement sur des lunettes de vue, ce qui est commode pour les binoclards.
  4. Si le positionnement par rapport à l’écran est important en 3D passive, étrangement, c’est plus la hauteur du regard qui est importante que la position horizontale. On peut tout à fait se placer très à gauche ou très à droite (ma config perso ne me permet que d’être à gauche #mariagepourtous), dans les limites d’angle de vision d’un écran LCD, alors que la hauteur est plus délicate. Les titres et sous-titres ont tôt fait de se dédoubler et quand ils apparaissent alternativement en haut et en bas de l’écran, il est difficile de trouver une position pour qu’ils apparaissent parfaitement dans les deux cas… Mais ce n’est pas follement gênant cela dit.
  5. Pour le moment, la seule différence qu’il me semble percevoir entre les Blu-ray 3D et les films en 3D au cinéma est que l’image est logiquement un peu plus compressée. Or les artefacts de compression, qui ne se ressentent pas avec les Blu-ray 2D généralement, passent moins bien en 3D puisqu’ils forment une sorte de voile situé au niveau de l’écran en terme de profondeur, à la manière du grain de la pellicule des films 3D des années 50. Cela reste heureusement assez minime car :
    • la plupart des films tournés pour la 3D le sont avec beaucoup de lumière, d’où un rendu « studio » artificiel parfois (un éclairage que l’on jugerait « plat » en 2D).
    • sur un gros plan par exemple, on est quand même supposé regarder le visage net au premier plan et pas le fond flou et sombre derrière…

(*) Lors de la première parution de cet article, ce n’était même le cas d’aucun des trois Blu-ray 3D en ma possession. J’ai depuis acquis trois autres films où là, pour m’emmerder comme par hasard, il y a un disque par version… Bizarrement, il arrive que le disque 3D soit quand même lisible en 2D. Pourquoi mettre deux disques alors ? Soit parce qu’à mon avis, le film est long (quand il y a un seul disque, il contient peut-être les deux versions du film plutôt qu’une seule lisible « de deux manières »). Soit, quand il est court, par flemme de l’éditeur. Quand le DVD est inclus par exemple, il n’est pas rare de constater qu’ils ont juste soutiré le premier disque d’une édition double DVD sans refaire la sérigraphie (ce qui est trahi par un vilain « le film« ). Et pour les Blu-ray 3D, quand il y a un disque pour la 3D et l’autre pour la 2D, les visuels sont bien souvent dépareillés, ce qui laisse penser qu’ils ont juste glissé la version 2D (que l’on peut acheter par ailleurs) pour les bonus par exemple. D’ailleurs, à cause du 5., c’est plutôt une bonne chose que les versions 3D soient isolées. Pour finir, citons le cas particulier de Titanic 3D : le boîtier contient quatre disques, un pour les suppléments, un pour le film en 2D et deux pour le film en 3D !! Vu la durée du film et qu’il y a le double d’images en 3D, c’est logique ; le film tenait d’ailleurs sur deux DVD à l’époque. Cela dit, la version 3D est plein écran (16:9) alors que la version 2D est en cinémascope (2:35). Curieux…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.