Mois: novembre 2016

3 séries B sauvées par la 3D

De la confusion entre 3D, réalité augmentée et réalité virtuelle dans la culture populaire

De la confusion entre 3D, réalité augmentée et réalité virtuelle dans la culture populaire

Il m’était possible de publier ce nouvel article dès cet été, mais je voulais l’éloigner autant que possible de mon dernier sur le sujet… Depuis, la situation de la 3D s’est encore empirée, entre des films comme SOS Fantômes et Doctor Strange difficiles à voir dans ce format sur Paris alors qu’ils ont été clairement pensés pour, bien qu’il s’agisse de conversions. Le site Real or Fake 3D n’est en outre plus mis à jour depuis la fin octobre et, summum symbolique de la situation, le seul fabricant à proposer des écrans 4K compatibles 3D, LG, ne l’indique même plus sur l’emballage pour ne pas faire peur aux acheteurs !… Autre conséquence absolument pathétique de l’attitude des constructeurs, le casque PlayStation VR, qui permet aussi de regarder façon écran de cinéma personnel des Blu-rays – et même n’importe quel support utilisant le HDMI, y compris les consoles des concurrents ! – ne peut pas (encore ?) lire les Blu-rays 3D. Il doit y avoir quelque chose qui m’échappe, parce qu’il me semblait pourtant enfantin de gérer les deux images du format 3D, dans la mesure où le casque doit de toute façon afficher précisément… deux images. En est-on vraiment arrivé à un point où Sony pense que les premiers adeptes de la réalité virtuelle sont refroidis par un procédé qui est pourtant intrinsèque à la VR ? Bref, changeons-nous un peu les idées :

Lire la suite

Publicités