Mois: mars 2019

Souvenirs : Les Montagnes russes (janvier 1993)

Souvenir précédent

Dracula (1992)Après six souvenirs consécutifs consacrés aux jeux vidéo, j’en reviens à mon autre passion, le cinéma, laissé en 1989 avec une projection sous tension d’Abyss. Non pas qu’aucun long-métrage ne m’ait marqué jusque début 1993, mais comme la plupart des films déjà abordés (et ceux à venir), Dracula (1992) fait encore partie de mes préférés aujourd’hui. Et il y a en plus un critère objectif cette fois ; c’est le premier film interdit aux moins de douze ans que j’ai vu. Ayant un an d’avance, j’avais été très frustré de ne pas avoir l’âge requis pour Terminator 2 à l’automne 1991 alors que (presque) tous mes camarades de classe l’avaient – cela m’a permis au moins de voir d’abord l’original que j’estime toujours aujourd’hui bien meilleur (mais c’est un autre débat). Jusque-là, j’étais déjà très attiré par le cinéma fantastique, comme beaucoup d’enfants, et j’avais dû être impressionné par la bande-annonce, notamment le fameux plan de la croix qui tombe au ralenti. Il faut dire aussi que la photographie de Michael Ballhaus, surtout connu pour son travail avec Fassbinder – et ce sont clairement les films de ce réalisateur que je préfère –, est somptueuse. J’ai donc couru aller voir le film à sa sortie au cinéma près de chez moi et, une fois ma place achetée, j’ai patienté dans le hall le temps que la séance précédente finisse. Et c’est alors que je me suis approché du panneau où sont épinglées toutes les photos des films proposés dans les deux salles du cinéma…

Lire la suite

Publicités