Tom Nook, l’incompris

Tom Nook

Dans un article publié sur Tiny Cartridge il y a deux ans, Eric Caoili reconnaissait lui-même qu’il était ringard (corny) de se plaindre de Tom Nook chaque fois qu’Animal Crossing faisait l’actualité. Mais je n’avais pas manqué de signaler cette éternelle injustice en commentaire, et j’avais reçu pas moins de cinq likes – oui, ce n’est pas très impressionnant mais c’est pas si mal pour ce petit blog et je rêve d’un tel niveau de popularité sur Twitter… Je trouve en effet quand même dingue que presque vingt ans après les débuts de la série, et même quinze depuis sa démocratisation sur DS, Tom Nook reste présenté par les journalistes flemmards comme un usurier. Car au-delà de l’insulte et de ce spécisme manifeste, cela témoigne à mon avis d’un rapport à l’argent maladif chez la plupart des joueurs… Ce qui ne serait pas étonnant si ça se limitait à la France, mais on a véritablement affaire à un malentendu pandémique.

Il faut dire que, si on se met du point de vue du joueur, celui-ci a il est vrai l’impression de passer le jeu à mener différentes activités dans le but de réunir de l’argent qu’il verse à Tom Nook pour faire agrandir sa maison… Mais est-ce bien le cas ? Pas du tout. Le joueur ne verse pas de l’argent pour payer la prochaine extension, mais pour rembourser la précédente. La différence peut paraître subtile, mais change tout. En effet, lorsque le joueur débute la partie, Tom Nook lui offre une maison. Petite, certes, mais quand même. J’ai connu des chambres d’étudiants plus exiguës et qui n’étaient pas gratuites, elles. Car oui, techniquement, c’est un cadeau et rien ne vous oblige à le rembourser. Si vous le faites, Tom agrandira gratuitement votre maison, et ainsi de suite. Alors bien sûr, il y a un côté spirale sans fin, mais vous remboursez à votre rythme. Cependant, si vous êtes malin, vous devez du coup vous demander l’intérêt de rembourser le dernier agrandissement, là encore facultatif. Si vous le faites, vous êtes uniquement récompensé par une plume – un cadeau modeste, mais qui prouve que vous avez le sens de l’honneur, contrairement à ceux qui insultent leur bienfaiteur…

À ceux là, j’ai envie de poser quelques questions ; dans la vraie vie, vous connaissez quelqu’un qui vous offre une maison, qui vous laisse la rembourser (ou pas) à votre rythme et sans le moindre intérêt ? Si oui, j’aimerais déjà vous demander si vous considérez cette personne comme un usurier, si vous avez le courage de lui communiquer ce sentiment en face et, par ailleurs, je vous serais très reconnaissant de me donner son contact. Merci d’avance.

PS : Apparemment, Aya Kyogoku, la réalisatrice de l’épisode 3DS, est d’accord avec moi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.